Les Jardins des Patriotes est un projet co-porté par le PARI St-Michel et l’École Louis Joseph Papineau qui a vu le jour à l’été 2016. Il s’agit essentiellement de zones de verdissement, d’embellissement et de culture maraîchère sur le terrain de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau situé dans le district de Saint-Michel.  Le but du projet répond à trois visées, soit: pédagogique, socio-environnementale et éducative.

Pour le volet pédagogique, les élèves en formation préparatoire au travail (FPT) sont formés en agriculture urbaine et initiés au milieu de l’alimentation, afin de pouvoir intégrer des emplois liés à ces secteurs. Les ateliers en classe sont animés en collaboration de l’organisme Ça Pousse! du Dépot Alimentaire NDG.

Pour le volet socio-environnemental, le concept d’économie circulaire est actualisé via le compostage des matières organiques du jardin, la plantation de semis biologiques démarrés en classe sous des néons dans des étagères,  la récolte, la transformation alimentaire en ateliers de cuisine, ainsi que la vente de produits . De plus, les Michelois et Micheloises à proximité de l’école sont conscientisés aux divers enjeux environnementaux à travers les activités de sensibilisation (porte-à-porte, corvées de nettoyage, ateliers, etc.) réalisées par les élèves impliqués. Enfin, en verdissant la cour d’école, il y as une réduction du taux de dioxyde de carbone autour et diminue la présence d’îlots de chaleur de l’arrondissement.  Aussi, des emplois d’été sont créés aux jardins et au Marché solidaire St-Michel.  Des possibilités de bénévolat aux jardins sont offertes l’été, afin de permettre à des gens ou des groupes de gens de s’initier à l’agriculture urbaine et vaincre l’exclusion sociale et l’isolement.

Pour le volet éducatif, des 5@7 aux jardins sont organisés 1 fois par mois.  Des ateliers pratiques et théoriques y sont offerts aux citoyens et citoyennes de tous âges, afin de favoriser la transmission de connaissances en matière d’agriculture urbaine, d’alimentation de proximité, de justice alimentaire et d’autonomie.  Des organismes spécialisés collaborent aux ateliers pour varier les thématiques chaque mois.

En définitive, bon nombres d’acteurs du quartier sont impliqués dans le projet afin d’améliorer l’accès à des produits de qualité et de fournir les produits au Marché solidaire.   L’organisme Vivre St-Michel en santé  est maintenant porteur du Projet Impact Collectif (PIC) de Centraide, dans lequel le projet est fier partenaire, en siégeant sur le comité de suivi pour le volet « Réussite éducative ».  Ensemble, nous développons des actions pour vaincre le désert alimentaire de l’arrondissement de St-Michel.

 

vous êtes intéressé a participer? contactez-nous!